Am Ende der Welt

Morceau de l'article

Le Locle gilt als unattraktivste Stadt des Landes. Nirgendwo zahlt man so viel Steuern. Und wird auch noch von Kommunisten regiert. Ein Augenschein

VON MICHAEL SOUKUP

Die Imprimerie Gasser SA ist ein florierendes Familienunternehmen der dritten Generation. Sie druckt für Zenith, Tissot, Omega und Longines die Hochglanzbroschüren, aber auch das wöchentlich erscheinende Parteiblatt Réalités Neuchâteloises. Dieses Jahr hat Raphael Gasser von seinem Vater die Unternehmungsleitung übernommen. « Ich bin total liberal, aber die Parteizugehürigkeit ist nicht entscheidend », so der 31-Jährige. Entscheidend sei vielmehr die Solidarität, einander zu helfen. Statt standesgemäss einen Luxus-Offroader zu fahren, geht Gasser lieber zu seinen Freunde ins Intellektuellencafé Lux.

Télécharger l’article au format pdf (Zeit.26.02.10.LeLocle)

La guerre des navigateurs web

ban_guerre

Pendant que la terre continue de tourner sur Google earth et que les oiseaux chantent toujours sur Twitter, une bataille fait rage sur le web. Il s’agit de celle qui sévit entre les navigateurs internet. A l’issue du combat, la médaille d’or du plus populaire!

Pour l’instant,  c’est Internet Explorer de Microsoft qui l’emporte avec une large distance. En janvier 2010, IE (plus communément appelé ainsi) rafle les 62% de l’utilisation mondiale des navigateurs. C’est beaucoup, mais il va sans dire que Microsoft perd du terrain année après année dans ce domaine: en effet, au début de  2009 sa quote s’élevait encore à 70%!

Mais alors, sur quoi sont passés les gens ? Sur Firefox et Chrome naturellement.

D’après les statistiques de Net Applications, on remarque que Firefox attire de nouveaux adeptes et s’empare de 24 % de la part totale du marché. Mais, alors qu’il n’était encore qu’un tout petit en 2009, Chrome remonte parmi les grands en dépassant par la même occasion Safari et Opera qui, à eux deux atteignent 7%. Mais bon, c’est un score honorable tout de même. Et c’est sans conteste  le petit de Google (Chrome) qui détient la plus nette croissance de l’année. Sa quote-part passe de 1.52% à 5.22% en un an. Épatant n’est ce pas ?

Bref, la guerre n’est pas encore finie et il risque d’y avoir encore un ou des blessé(s). Pour rappel, hommage à Netscape, disparue des écrans radar depuis août 2009: une minute de silence est demandée en sa mémoire!

parts-de-marche2010

Google fait son buzz

GbuzzVoici que Google lance son propre service de réseau communautaire. Son nom en dit long, il s’agit de « Buzz ». Disponible dès maintenant, buzz est intégré à la messagerie G-mail. Il est disponible également pour les téléphones portable comme l’Iphone.

Google reprend le concept du microblogging appliqué sur Twitter et y  ajoute le moyen de partager des photos, vidéos et bien plus encore. Bref, mi-parcours entre Facebook et Twitter, le nouveau bébé de Google va faire parler de lui.

Lien officiel vers « Google Buzz »

Décidément le Géant du Web est partout et n’a pas fini de nous surprendre.

World Wide Web

photo credit: Bull3t

Les agences de communication sont en pleine évolution depuis plusieurs années. Avec l’arrivée du Web, les agences « traditionnelles » ont dû se mettre à niveau pour rester compétitives et créatives sur un nouveau média. La plupart des agences ont bien réussi à passer le cap. Le seul problème, c’est que leur travail est souvent dénaturé par les contraintes du web, bien différentes des contraintes du print.

Voici quelques-unes des différences fondamentales entre le monde du web et le monde de l’imprimé.

(suite…)