L’Association de la Marche du 1er mars, en collaboration avec les éditions G d’Encre ont présenté jeudi lors d’une conférence de presse l’ouvrage Attention à la marche, qui se veut un livre-anniversaire. Cet ouvrage commémore à la fois les 30 ans d’histoire de la marche, mais donne aussi une foule de renseignement sur les protagonistes de la révolution.

A l’occasion de cette conférence de presse, les journalistes ont pu découvrir des objets inédits ayant appartenu Fritz Courvoisier, comme son sabre ou sa montre !

Un héritage au parfum de 1848 / Léo Bysaeth et Léa Gloor, L’Impartial du 21.02.14

Retrospectives historiques, attention à la marche / Canal Alpha, 20.02.14

Attention à la Marche, de Rémy Gogniat (textes), Catherine Louis (illustrations), Céline Froidevaux (montages photographiques) et Garance Willemin (conception graphique) – Editions G d’Encre – mars 2014

Les données ouvertes

Il n’y a pas que la St-Valentin au mois de février ! Il y a aussi la journée internationale de l’open data, qui se déroulera le 22 février.

Les données ouvertes (open data), de quoi s’agit-il ?

On parle ici de données numériques, issues essentiellement d’organismes publics ou privés, qui sont mises à disposition du public en libre accès et sans restriction technique. Le mouvement pour l ‘ouverture des données existe depuis le début des années 2000.  Le terme « ouverture des données » est utilisé à la fois pour parler de ce mouvement qui considère l’information publique comme un bien commun dont la diffusion est d’intérêt public et général, mais il recouvre aussi une philosophie d’accès à l’information et une pratique de publication de données librement accessibles et exploitables, donc dans des formats interopérables et pérennes.

De nombreux gouvernements ont ainsi commencé d’ouvrir leurs données et créer des sites pour les mettre à disposition des développeurs. Depuis le 16 septembre 2013, la Confédération propose un portail pilote Données ouvertes de l’administration publique suisse, avec des jeux de données issues de l’office fédéral de la statistiques, de swisstopo, de météosuisse, du canton de Zurich et d’autres organismes de la Confédération. Cette ouverture est assez tardive, alors que de nombreux pays européens ont déjà mis sur pied une politique des données ouvertes. Le canton de Zurich se prête aussi au jeu, et à l’automne passé, les TPG ont ouvert leurs données et lancé un concours pour développer des applications utilisant leurs données.

Grâce à cette mise à disposition des données, on peut maintenant voir fleurir des projets de visualisation ou d’exploitation de celles-ci, à travers des applications ou des sites web. Le site make.opendata.ch répertorie ces projets, comme celui-ci qui permet de voir la charge des lignes de train en fonction de l’horaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article du Temps répertorie des applications suisses qui utilisent les données ouvertes pour proposer des services ou des renseignements, comme la localisation des hôpitaux ou des meilleurs parcs publics pour siester à Genève (in L’Open Data réinvente le marché des applications mobiles). L’utilisation de ces données n’a pas de limite !

 

Attention à la marche…

Trente ans que ça marche !

Cet ouvrage, publié à l’occasion de la trentième marche du 1er mars, relate par le texte et l’image quelques traces de pas sur le chemin des révolutionnaires de 1848. A la fois almanach et album, les deux parties de l’ouvrage sont imprimées tête-bêche. Ce livre est publié à l’initiative de l’Association de la Marche du premier Mars.

Il sera disponible le 1er mars sur les itinéraires de la trentième marche, mais il est aussi possible de l’obtenir en souscription au prix préférentiel de CHF 25.-, jusqu’au 1er mars, soit par bulletin de souscription ou par le catalogue G d’Encre ou par email à info@editions-gdencre.ch.

Il sera disponible en librairie dès le 3 mars au prix de CHF 30.-

Pour en savoir plus sur la Marche ou sur le livre Attention à la marche : La marche du 1er mars se démultiplie / Delphine Willemin, L’Impartial du 31 janvier 2014.

Attention à la Marche, de Rémy Gogniat (textes), Catherine Louis (illustrations), Céline Froidevaux (montages photographiques) et Garance Willemin (conception graphique) – Editions G d’Encre – mars 2014

 

 

La voiture en ligne de mire…

La nouvelle taxation des véhicules fait couler beaucoup d’encre en ce début d’année. C’est l’occasion de revenir sur la « trop » grande consommation de véhicules, et de mettre l’accent sur l’énergie dépensée à la fois pour éliminer des véhicules qui fonctionnent encore et pour en produire de nouveaux. Un débat qui permet à Lucien Willemin, auteur de En voiture Simone, d’intervenir à nouveau sur l’énergie grise cachée dans les nouveaux véhicules.

L’écologie passe à la casse / Yann Hulmann, article du 28 janvier 2014 dans L’Express-L’Impartial, La Côte, Le Nouvelliste

 

En voiture Simone ! Comprendre l’énergie grise, de Lucien Willemin – Editions G d’Encre – avril 2013 – (ISBN 978-2-940501-22-09)