Un immense merci à PME Magazine qui a sélectionné Gasser Media pour figurer dans son édition consacrée aux entreprises innovantes de la région neuchâteloise!

Cliquez sur l’image pour voir le portrait de PME Magazine, et lisez  ci-dessous ce qui fait de Gasser Media une entreprise familiale, innovante de génération en génération!

Certains se rappellent peut-être des débuts de Gasser Media, initiés en 1947, au Locle, lorsque Georges Gasser reprend l’imprimerie qui l’a formé comme typographe. En 2001, l’histoire d’innovation familiale continue, et c’est Louis-Georges, le père, qui met sur pied une maison d’édition, G d’Encre. Outre des compétences en impression, Gasser  Media acquiert ainsi la maîtrise qualitative des contenus. Depuis 2004, Raphael Gasser, le fils et actuel directeur, qui déclenche un nouveau virage en direction des technologies digitales. Gasser Media offre ainsi une expertise globale, et assure la conception, la réalisation et la diffusion de toute publication,  imprimée ou digitale. L’entreprise développe des sites web, des applications mobiles, des systèmes de gestion de bases de données et a également mis en place la commande en ligne de papeterie d’entreprise, d’une grande simplicité d’utilisation et pour des tarifs concurrentiels.

 

PME février 2016

Jean-Paul Bourdin

Jean-Paul Bourdin

Jean-Paul Bourdin recense les artisans de l’horlogerie du 17e au 20e siècle dans un impressionnant pavé de 700 pages.

Ce passionné de belle horlogerie et d’archives, officier de l’état civil de la Ville du Locle durant 42 ans, a consacré quelque 700 pages pour recenser les « Fabricants et horlogers loclois, marques et branches annexes. Répertoire du XVIIe-XXe siècle ».

Durant des dizaines d’années, Jean-Paul Bourdin a recherché inlassablement des éléments tirés d’archives, de collections privées, de la presse régionale de l’époque, de catalogues, brochures, programmes d’exposition etc. afin de mieux connaître celles et ceux qui ont été les artisans de cette extraordinaire science horlogère aujourd’hui reconnue dans le monde entier.

Comparée à la précédente édition de 2005, cette publication-ci est enrichie de nombreuses données relatives aux personnes et entreprises locloises actives dans l’horlogerie et branches annexes. « Environ un tiers de nouveautés et des centaines d’adresses » , précise l’auteur. Ainsi que quelque 400 images, correspondances, portraits, cartes postales, etc.

Tiré à 750 exemplaires par les éditions G d’Encre, l’ouvrage sera présenté dans de nombreux salons du livre, à Genève, Paris ou encore Bruxelles. On le trouve dès aujourd’hui en librairie.

par Jean-Paul Bourdin, aux éditions G d’Encre, souscriptions jusqu’au 30 juin au prix de 45 fr. à partir du 1er juillet 2012, au prix de 55 fr.

 

L’Impartial, vendredi 30 mars 2012

 

Paie-t-on trop d'impôts au Locle ?…

Monsieur Raphël GASSER interrogé par TSR dans l'émission TTC

D’après les derniers chiffres et statistiques, on peut constater qu’avec seulement 10’000 habitants, la population du Locle, est en baisse constante, est-ce pour autant une raison pour supprimer une à une, toutes les institutions, même les plus essentielles  ?

En effet, on peut constater la fermeture de :

  • l’école d’ingénieur,
  • le tribunal depuis décembre,
  • l’office de poursuite,
  • la maternité ou il faut désormais se diriger vers d’autre sites hospitaliers du canton,
  • les impôts, il faut se rendre à la Chaux-de-Fonds,
  • permanence de police, il n’en existe plus, dorénavant, celle-ci pratique des horaires de bureau, soit jusqu’à 18h30.

Les Loclois ont le triste sentiment de payer beaucoup d’impôts pour des prestations qui ne cessent de baisser…

Vidéo TSR, Emission TTC, dossier : Paie-t-on trop d’impôts au Locle ?

Cliquez sur l'image pour visualiser la vidéo

Locle : reportage sur une imprimerie écologique qui utilise des encres 100% végétales et du papier issu de forêts contrôlées
TSR: Couleurs locales le 17 mai 2011, 18:55

Notre imprimerie est la première en Suisse romande à réduire ses émissions de CO2: diminution de plus de 27% en moins de trois ans!

Am Ende der Welt

Morceau de l'article

Le Locle gilt als unattraktivste Stadt des Landes. Nirgendwo zahlt man so viel Steuern. Und wird auch noch von Kommunisten regiert. Ein Augenschein

VON MICHAEL SOUKUP

Die Imprimerie Gasser SA ist ein florierendes Familienunternehmen der dritten Generation. Sie druckt für Zenith, Tissot, Omega und Longines die Hochglanzbroschüren, aber auch das wöchentlich erscheinende Parteiblatt Réalités Neuchâteloises. Dieses Jahr hat Raphael Gasser von seinem Vater die Unternehmungsleitung übernommen. « Ich bin total liberal, aber die Parteizugehürigkeit ist nicht entscheidend », so der 31-Jährige. Entscheidend sei vielmehr die Solidarität, einander zu helfen. Statt standesgemäss einen Luxus-Offroader zu fahren, geht Gasser lieber zu seinen Freunde ins Intellektuellencafé Lux.

Télécharger l’article au format pdf (Zeit.26.02.10.LeLocle)